Connexion  

   

LA PRESSE  


presse

   

تعازي  

لقد آلمنا نبأ وفاة الحارس العام الأسبق السيد جازولي عمر  ، جمعية "عليم" تتقدم بتعازيها الخالصة  ،إنا لله وإنا إليه راجعون ، إن لله ماأخذ وله ماأعطى وكل شيء عنده بأجل مسمى ، نرجو الله أن يغفر له ، وأن يرحمه ، وأن يسكنه فسيح جناته .

   

HOMMAGE A Mohammed OULD KABLIA  

Le jeudi 29 aout 2013 nous quittait Mohammed OULD KABLIA, Moudjahed, grand serviteur de l’état et ancien élève de notre lycée. Pour honorer sa mémoire, nous vous présentons sa biographie

Biographie de Mohamed OULD KABLIA

Mohamed Ould Kablia est né le 6 mai 1932 à Tanger où son père exerçait depuis deux années, la fonction d’officier de la garde du sultan Mohamed V. Il fait avec son frère Dahou et sa sœur Zoubida des études primaires dans cette ville avant le retour à Mascara de toute la famille en 1940 au lendemain de la déclaration de guerre entre l’Allemagne et la France.

LIRE LA SUITE

 

   

HOMMAGE A ...

HOMMAGE A MELIANI MENAOUER (SI DJAMEL)

UNE JEUNESSE AU SERVICE DE LA REVOLUTION

« Si nous venons à mourir respecter notre mémoire »  Didouche Mourad

Nous sommes le 1er Novembre 1954 le coup d’envoi est donné, la révolution se met en marche. Bien que les débuts soient laborieux, elle n’est que tâtonnement et bricolage, face à l’inégalité flagrante des moyens humains et matériels de l’ennemi, mais l’objectif est clair, précis : l’indépendance du pays ! Les architectes de la révolution sont pragmatiques, ils obéissent à l’instinct et agissent avec leur foi, car dans de telles conditions la raison lucide est alarmiste et incite à l’immobilisme1.

L’urgence est d’associer le peuple à la résistance, la déclaration du 1er Novembre est rédigée en ce sens « Peuple Algérien, militant de la cause nationale, l’heure est grave! » Cet appel exhorte le peuple à rejoindre le mouvement afin que la révolution se fonde dans la masse. En Mai 1956 l’UGEMA (Union Générale Des Etudiants Musulmans Algériens) appelle à son tour tous les cadres algériens (étudiants, lycéens, enseignants), à rejoindre la révolution.


 

Lire la suite...
   

DISTRIBUTION DES PRIX 2018 et HOMMAGE A LA MÉMOIRE DU MOUDJAHID MELIANI MENAOUER (Si DJAMEL)

Les résultats du baccalaureat 2018 ont propulsé la Wilaya de Mascara au 5eme rang national. Cette réussite est avant tout l'oeuvre des élèves et de leurs enseignants qui chaque année renouvellent l'exploit. Notre association réitère cette année sa volonté d'encourager nos élèves à plus de réussite et d'effort pour se maintenir dans le peloton de tête. C'est dans ce but qu'elle a organisé ce samedi 21 juillet 2018 au lycée Djamel Eddine de Mascara une cérémonie de distribution des prix aux élèves les plus méritants des différentes classes et aux lauréats du baccalaureat de notre lycée ainsi qu'aux élèves les mieux classés des CEM et des écoles primaires attachés à la circoncription géographique du lycée. 

dsc09631dsc09634dsc09653

 La cérémonie de cette année a été dédiée à la mémoire du moudjahid Ménaouer MELIANI dit Si DJAMEL ancien élève du lycée, grand résponsable  durant la guèrre de libération nationale et grand serviteur de l'état aprés l'indépendance. Le professeur BENHAOUA a dans une brève intervention retracé sa vie de militant et de moudjahid durant la révolution. Un documentaire sur les principales étapes de sa vie combattante a été projeté. L'association remercie chaleureusement la famille du moudjahed et en particulier le Docteur Benaoumeur MELIANI pour avoir réuni toutes les conditions materielles pour la réussite de cette cérémonie. 

dsc09648dsc09652dsc09649dsc09651

Cette fête a été agréméntée par une ambiance musicale magistralement exécutée par l'excellente troupe gnaouie " Rachidia " que nous tenons à remercier pour son amicale participation. Nous remercions M. le Directeur de l'Education de la wilaya de Mascara pour avoir bien voulu honorer de sa présence cette cérémonie. 
Dr. A. BOUCHETARA

Nous vous présentons les listes des differents laureats honorés lors de cette cérémonie de distribution des prix:

 التلاميذ الأوائل في شهادة البكلورية 

المستوى

الشعبة

الاسم و اللقب

المعدل السنوي

ثالثة ثانوي

رياضيات

عينار عومرية

17.17

بلعالية حاج مهدي

16.60

موفقس عادل

16.48

نفاع لالة

16.23

تقني رياضي

بلعروسي فاروق ضياء الدين

14.63

خناف صلاح الدين

11.55

تسيير و اقتصاد

سبع عبد القادر

12.35

لحول علي

11.24

آداب و فلسفة

ترنيفي إكرام

12.63

بورملة محمد أمين حسين

12.43

آداب و لغات

بن صاري أسماء

12.32

بغدادي محمد طارق

12.12

علوم تجريبية

بن أمينة ف.الزهراء

17.62

بوهادي خديجة

17.35

بن جابر محمد رضا

17.12

عز الدين افراح رانية

16.8

بومسلوت إسمهان

16.18

بن وقاف جهان

11.93

 قائمة   التلاميذ الآوائل للمستوى متوسط و ابتدائي

 

الرقم

الاسم و اللقب

المستوى

المعدل

المؤسسة

01

عمام يقوت

4 متوسط

18.97

م. مزغاش عبد المجيد-معسكر

02

نفاع كنزة

18.18

03

بوشنتوف محمد أمير

5 ابتدائي

09.40

م. بكارة بلهاشمي -معسكر

04

نفاع عويشة

09.30

05

بن سميرة نريمان

09.40

م. بلبوري رحمة -معسكر

06

بن دادة وليد نور الدين

09.10

07

كسال رزقية ريتاج

08.00

م. بوسيف مختار -معسكر

08

بن أمينة محيي الدين

07.70

09

مكيد شمسي

4 متوسط

18.17

م. بن حراء -معسكر

10

بن يلس رياض

17.70

11

بونعامة آية

5 ابتدائي

09.79

م. رويعي لخضر -معسكر

12

بوحمار أميرة ملاك

09.73

13

بلعوج دعاء ياسمين

09.39

م. الاخوة مداح -معسكر

14

يطو أيمن

09.00

15

قرفوف خيرة

09.05

م. قداوي مجادي -معسكر

16

ماحي ليلى مريم

09.04

17

بوجحلاط مريم

4 متوسط

17.03

م. درعي بن يحيي العرقوب-معسكر

18

جواني شيماء

16.66

19

براهيمي محمد ياسين

5 ابتدائي

09.50

م. 1 نوفمبر 1954 -معسكر

20

هاشمي فتيحة كوثر

09.20

21

شقرون فريال زينب

09.50

م. ولد قبلية نور الدين -معسكر

22

بن عائشة نورهان

08.20

 

تركي وسيلة

09.30

م. نويري حمو -معسكر

 

جياد أنس عبد العزيز

08.90

 

بودية آية

09.10

م. ناصري محمد -معسكر

 

بغدوس أسماء

09.00

 
  قائمة   التلاميذ الآوائل للمستوى اولى وثانية ثانوي
 

الرقم

المستوى

الشعبة

الاسم و اللقب

المعدل السنوي

01

أولى ثانوي

آداب

فلاح بشرى

14.95

02

بعطوش عبد الصمد

14.21

03

علمي

محمد شريف وصال فردوس

17.86

04

فريمهدي بثينة

17.61

05

ثانية ثانوي

رياضيات

قرين شيماء

17.61

06

بوترعة أسماء

17.36

07

تقني رياضي

يعقوبي رفيدة فافة

14.83

08

قرين صابرينة

14.38

09

علوم تجريبية

الهاشمي اسماعيل

17.13

10

دهار أمير

16.76

11

تسيير و اقتصاد

مزواري شيماء

14.90

12

يخو محمد

12.06

13

آداب و فلسفة

بلهاشمي رياض

14.32

14

صادق بشير

13.70

15

آداب و لغات

عدنان هاجر

13.45

16

كرماس إبراهيم

13.36

 

   

Le noeud gordien algérien-M.Benchenane-B.Senouci

algerieLe noeud gordien algérien par Mustapha Benchenane * & Brahim Senouci ** L'idée de ce document est née d'un désir de mettre en commun les réflexions que nous inspirent les difficultés que doit affronter l'Algérie pour reprendre en main son destin.  Une incitation supplémentaire nous vient du constat que l'écrasante majorité des articles publiés dans la presse algérienne sont signés par une seule personne. Nous avons donc choisi d'écrire cette contribution à quatre mains et nous invitons celles et ceux qui le souhaitent à réagir à sa lecture, en la critiquant, en proposant des amendements, voire même à produire des textes complémentaires ou alternatifs.  MAIS ENTRONS DANS LE VIF DU SUJET…  Nous avons d'emblée choisi d'écarter les approches qui, bien qu'ayant fait la preuve de leur stérilité, continuent d'être utilisées. Ce sont :  La déploration : «halte aux pleureuses», avons-nous envie de dire. S'il y a bien un comique de répétition (qui a le mérite de provoquer le rire), il y a aussi en Algérie un tragique de répétition qui consiste à faire tourner en boucle la complainte collective qui monte du pays. Non seulement ce tragique n'a aucun mérite mais encore il contribue à plonger chaque jour un peu plus la société dans un état d'affliction permanent, propice à la démission.
Lire la suite

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<
Nous vous proposons la lecture d'articles du Pr Mustapha Benchenane publiés dans diverses revues, en cliquant sur le lien suivant: 
Articles Pr Benchenane

   

REFLEXIONS

Tribune-Brahim Senouci : "En finir avec le terrorisme, c’est d’abord en finir avec tout ce qui peut contribuer à accréditer l’inégalité de fait entre les hommes."

L’année 2016 ne laissera guère de regrets. Entre le champ de ruines syrien, la descente vers l’abîme de la Libye, du Yémen, de l’Irak et le terrorisme daeshien, les motifs de réjouissance ne sont pas légion. Il y en a un, au moins, même si sa valeur est d’ordre symbolique. Il s’agit de la condamnation par le Conseil de Sécurité de l’ONU de la politique israélienne de colonisation du Territoire Palestinien. C’est tout ? A peu près, oui…

L’année qui vient sera-t-elle de nature à adoucir les meurtrissures de 2016 ? Rien n’est moins sûr. Il est même à craindre qu’elle vienne au contraire les amplifier, que le pire soit à venir…

Le terrorisme va continuer de prospérer, se nourrissant du désordre du monde et du retour à la surface des haines séculaires, celles qui, simplement assoupies, établissent un continuum entre le temps des croisades et celui des colonies. Un probable futur président de la République, catholique fervent, retrouve les accents de jadis pour fustiger le terrorisme islamique. Il fait ainsi mine d’oublier que les Islamiques, c’est-à-dire les musulmans, constituent les cibles privilégiées du terrorisme islamiste. Deux-cent mille Algériens ont trouvé la mort sous ses coups durant la décennie noire. Dans la même veine, ce personnage réduit le colonialisme à un simple échange culturel. Une opération Erasmus avant la lettre en somme…


 

Lire la suite...
   

POINT DE VUE

Y-A-T-IL UNE VOLONTÉ À VOULOIR INSTAURER

UN SYSTÈME PLUS ÉQUITABLE DE SUBVENTIONS ?

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Abdelkader KHELIL*

De commission à commission, la question évoquée de la réforme du système de subventions (plus de 27 Milliards $ par an) n'est restée qu'au stade de projet en mode « mise en veille » par ceux qui redoutent leur enlisement s'il fallait qu'ils touchent à ce qu'ils croient être un « bourbier », et s'ils venaient à prendre la décision de s'y « frotter » comme à un « nid de guêpes », du moins pensent-ils ! Effrayés par l'ampleur de la tâche, surtout par la crainte de l'échec, ils préfèrent rester dans l'expectative, en évacuant de la sorte, ce risque s'il en est un, alors que leur raison d'être est de veiller à la gestion correcte des affaires publiques ...

C'est pourquoi, la nécessité d'une révision du système n'est qu'à peine évoquée du bout des lèvres, et ils préfèrent rester dans le confort du « statu quo » du « Afni an Afek » et de l'incontournable position du « Ragda wa t'mandji », d'une population « couvée » par l'État providence qui veille à sa pitance et même à plus, faut-il le souligner au moins par « gratitude ». À vrai dire, nous sommes là, au chapitre de l'insouciance collective d'un « peuple » dont on a fait, une entité « enivrée » par sa dépendance au cours du pétrole qui continue de couler, encore quelques années nous dit-on et, du gaz qui porte fièrement sa flamme au plus haut sommet, quitte à l'entretenir par le schiste des profondeurs de la nappe albienne, comme dans un rêve de pays riche mais à vrai dire, juste fantasmé ...


 

Lire la suite...
   
2447352
AUJOURD'HUI
HIER
CETTE SEMAINE
CE MOIS
All days
1109
1309
5504
32225
2447352

   

octobre

17

mercredi

   

METEO MASCARA

Météo Mascara My-Meteo.fr