Connexion  

   

تعازي  

ببالغ الحزن و الأسى تلقينا نبأ الحدث المؤلم للطائرة العسكرية في بوفاريك  على إثر هذا المصاب الجلل تتقدم جمعية "عليم" بأخلص تعازيها إلى عائلات المفقودين طالبين من الله العلي القدير ان يتغمدهم برحمته الواسعة ويسكنهم فسيح جنانه وان يلهم اهلهم الصبر و السلوان 

 إنا للله وإنا إليه راجعون

   

CONFERENCE DE M.DAHO OULD KABLIA DU 20FEVRIER2016

Détails

Le 18 février l’Algérie a célébré la journée nationale du Chahid. Le peuple algérien dans toutes ses composantes saisit chaque année cette occasion pour se recueillir devant la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour la liberté et pour une Algérie de paix et de prospérité. La société  civile n’est pas en reste et c’est dans ce cadre que notre association , fidèle à elle-même, apporte sa contribution pour faire connaitre à notre jeune génération l’histoire de la révolution et plus particulièrement celle de la région de Mascara. Et qui mieux que M.Daho OULD KABLIA, ancien membre de l’ALN, Président de l’association du MALG et ancien Ministre de l’Intérieur, pour nous exposer avec la précision et la rigueur qui sont les siennes, le déroulement des faits de la lutte de libération de notre région et en particulier à Mascara. C’est ainsi que le 20 février 2016 le lycée Djamel Eddine El Afghani de Mascara fut le lieu de la tenue de la conférence donnée par M.OULD KABLIA et qui avait pour titre : »Les services de renseignement du FLN durant la lutte de libération à Mascara». En présence d’une nombreuse assistance M.Abdelhamid Boumédiene modérateur de la séance, et après l’écoute de quelques versets du Coran et de l’hymne national, donna la parole à M. Senouci Hocine qui fit la présentation du parcours militant de M. OULD KABLIA pendant la révolution et après l’indépendance jusqu’à nos jours.

conference-daho ould kablia
 Le conférencier débuta son exposé par  un rappel historique de la résistance du peuple algérien depuis l’Emir Abdelkader jusqu’à la veille du déclenchement de la révolution. Il exposa toutes les étapes de la lutte politique de la première moitié du siècle passé. Il insista sur la révolte des Béni-chougranes de 1914 qui fut violemment réprimée par les forces coloniales. Elle fut un signe de résistance contre l’enrôlement de force des jeunes algériens dans l’armée française pour combattre en Europe durant la première guerre mondiale. Il passa ensuite en revue toutes les dates importantes qui ont jalonné l’histoire du militantisme depuis la création du parti des « jeunes algériens » de l’Emir Khaled en 1919, de l’étoile nord-africaine, du PPA, du MTLD, de l’OS, du CRUA et enfin du FLN. Il ne manqua pas de souligner que dès 1935 de jeunes mascariens activaient déjà au sein de l’étoile nord-africaine (Ali Nehari Djaker). La période qui précéda le 1er novembre 54 fut évoquée en détail. Il nous donna l’explication sur l’absence du nom de Mascara sur la liste des villes ayant déclenché le premier novembre : il s’agissait tout simplement de la défaillance  de celui qui devait faire exploser une bombe à la gendarmerie de Bou Hanifia. Suit ensuite une longue et minutieuse description des activités des cellules FLN de Mascara et de sa région. Le sujet de la rencontre étant le travail de renseignement de la cellule FLN des policiers, M. OULD KABLIA décrivit en détail les personnes qui la constituaient, le rôle de chacun, l’apport immense pour la sécurité des réseaux  et enfin la fin héroïque de certains de ses membres comme Berkane Mohammed, Lekhal Mohammed, Senouci Habib, Zine El Abidine Ghellal etc…  Cette intervention a été véritablement un condensé de l’histoire de la lutte de libération à Mascara. L’intérêt du sujet a suscité une grande attention de la part de l’assistance. Un débat a suivi cette conférence et fut marqué par l’intervention de M. Nordine Lekhal qui a retracé la vie de son père le Chahid Mohammed Lekhal, suivie d’autres intervenants qui ont témoigné de leur action pendant cette période en particulier Mme Yakhou Zoubida et un condamné à mort compagnon de la dernière heure du Chahid Berkane.

img 20160220 101535img 20160220 110346
img 20160220 110408img 20160220 110426

Deux élèves du lycée Djamel Eddine et du Lycée de fille Ben Mostafa Errachidi ont lu chacune un texte de leur rédaction sur le legs immense des moudjahidines et des Chouhadas aux générations futures. Un prix fut offert aux deux lauréates pour l’effort fourni. Cette journée fut rehaussée par la présence des familles des policiers de cette cellule FLN auxquelles un diplôme de reconnaissance fut remis. Plusieurs membres de la famille du corps de la sureté nationale nous ont fait l’honneur d’assister à cette rencontre pour rendre un hommage à leurs ainés, qu’ils en soient remerciés. La journée prit fin par un couscous à la mode mascarienne dans une ambiance fraternelle et amicale. L’association remercie vivement et chaleureusement M. Daho OULD KABLIA pour l’effort qu'il ne cesse de déployer par  sa contribution précieuse à l’écriture de l’histoire de notre ville et donc de notre pays. Elle remercie aussi ses compagnons d’armes qui ont tenu à être présent à ses cotés.
Dr A. BOUCHETARA


Pour consulter le texte intégral de la conférence.cliquez sur ce lien

Texte de l'intervention de M.N Lekhal lors du débat
Texte de la lettre adressée à la conférence par M.Brahim Senouci