Annonce M-Meliani 19-12-18-3

   

Connexion  

   

تعازي  

لقد آلمنا نبأ وفاة زوجة أخينا عبد الحميد بوبرقيق  ، جمعية "عليم" تتقدم بتعازيها الخالصة  ،إنا لله وإنا إليه راجعون ، إن لله ماأخذ وله ماأعطى وكل شيء عنده بأجل مسمى ، نرجو الله أن يغفر لها ، وأن يرحمها ، وأن يسكنها فسيح جناته .

   

HOMMAGE AU CHAHID MEKKIOUI MAMOUNE-animé par Pr HADJAIL Belkacem

Détails


img 20170128 112357PC REBELLE

 Le 28 janvier 1958 dans la région de Saida, une petite localité du nom de Tircine sort de l’anonymat. Le voile sur ce lieu est levé par un des innombrables faits d’armes héroïques dont la guerre de libération algérienne est coutumière. Un digne fils de la ville de Mascara tombe au champ d’honneur à Tircine, les armes à la main, en compagnie de ses compagnons : le Chahid MEKKIOUI Mamoune. Notre association a saisi l’occasion du jour même du 59éme anniversaire de sa mort pour organiser un hommage à sa mémoire. Elle a fait appel à notre ami le Pr HADJAIL Belkacem, membre de notre association, ancien élève du lycée de garçons, Djamel Eddine actuellement, qui est l’auteur d’un livre qui doit désormais faire référence dans l’écriture de l’histoire de notre révolution de libération nationale, intitulé : »Un symbole de la lutte contre le colonialisme français : le Chahid MEKKIOUI Mamoune ». C’est ainsi que la rencontre a débuté, par l’hymne national entonné par l’assistance tout entière, suivi par les mots de bienvenue de M. le chef d’établissement et du Président de l’association. L’association a souhaité que M. le Ministre Daho OULD KABLIA soit le modérateur de la séance, car il fut un proche du Chahid et sa connaissance de l’histoire de la révolution de Mascara et de sa région allait constituer un apport précis et précieux pour la compréhension des évènements qui ont jalonné cette période. 

img 20170128 100414img 20170128 103352img 20170128 112446

 Pour bien cadrer le parcours militant du Chahid, il fit un long rappel de l’histoire du mouvement national à Mascara. Il a montré que la ville de Mascara a toujours été un foyer de résistance et de rejet de l’occupation étrangère. La révolte des Béni-chougrane en 1914 avec sa répression féroce fut le premier acte de résistance de ce 20 éme siècle naissant. En 1936 Messali Hadj secrétaire général de l’Etoile Nord Africaine créa 3 sections : Alger  Constantine et Tlemcen. Mascara a eu comme responsable M. Djaker Ali. En 1937, après la dissolution de l’E.N.Africaine, Messali créa le P.P.A , et crée en 1939 deux wilayas en Oranie : Tlemcen et Mascara. Cette dernière fut dirigée par Stambouli Mustapha. Le mouvement du 8 mai 1945 fut la cause d’une répression brutale et c’est ainsi que M. Stambouli fut assigné à résidence. En 1948, le P.P.A s’auto dissout et est crée le MTLD. Au printemps 1950 un grand nombre de militants de l’O.S de la région de Mascara furent arrêtés parmi eux : Baghdad Boumédiene, Abdelkader Sahnouni, Nouari Hamou et Benaoum Benzerga à Tighennif etc… Début  octobre 1954 est crée le F.L.N. M. le Ministre démontra le rôle fondamental qu’a joué l’Oranie dans le déclenchement de la révolution et a rendu un vibrant hommage au Chahid Zabana premier guillotiné de la révolution par le colonialisme français. M. OULD KABLIA mit en exergue le rôle très important joué par le groupe de policiers algériens avec à leur tête M.Habib Senouci dans l’infiltration et le recueil d’information de la police française. Et c’est dans ce contexte révolutionnaire qu’il montra l’importance de l’engagement et le parcours militant du Chahid MEKKIOUI Mamoune. Il détailla les circonstances de son engagement, les qualités intellectuelles et patriotiques du Chahid. Il exhorta les jeunes présents dans la salle à prendre conscience du rôle joué par leurs ainés, et d’en faire des exemples à suivre. 

img 20170128 113409img 20170128 112603img 20170128 114159img 20170128 113257

La suite de la conférence a été pour le Pr HADJAIL l’occasion de montrer la stature exceptionnelle de cet homme qui a aimé la vie intensément : orphelin à 4 ans, il commence son instruction à l’âge de 5 ans dans une école coranique de Bab Ali. À 8ans il est inscrit à l’école indigène de Bab Ali. Dés 1932 Mekkioui et ses frères sont inscrits à la médersa de Mascara dirigée par Said Zemmouchi dès son ouverture. Le 16 juin 1935 il obtient le certificat d’études primaires.Il est admis au lycée de garçons où il passa 3 ans. Sur conseil de son maitre Said Zemmouchi, il passe avec succès le concours d’entrée à la médersa de Tlemcen. Après 3 années d’étude, il est renvoyé pour incitation à la grève des étudiants de son établissement. Les deux années qui suivirent furent mises à profit pour enseigner à la medersa de Mascara. De mars 1943 à octobre 1945 il est contraint au service militaire à Alger. Une fois libéré de ce service militaire, il passe un concours pour un poste de moudérès, fonction qu’il exerça pendant 3 ans dans son ancienne école indigène où il fut élève. Il fut muté à Frenda, Theniet Elhad et Ain Temouchent. Ces mutations ne sont pas étrangères à ses activités au sein des scouts musulmans, du P.P.A, puis du M.T.L.D. Il est aussi secrétaire général du Gallia Club de Mascara. En octobre 1950 il prépare le diplôme universitaire de langue arabe qu’il obtient en 1951 : il est élu par ses camarades président des étudiants algériens et français. En 1952, muni de son diplôme de fin d’études islamiques, il débuta une carrière d’enseignant aux lycées de garçons et de filles, jusqu’à son départ au maquis en mars 1957. En 1956 il est désigné responsable F.L.N de Mascara et sa région.Au maquis il est aux côtés de ses frères de lutte que sont Mustapha Stambouli, Aichouba Cheikh, Habibi Miloud. Il est commissaire politique puis commandant de la zone 6 de la wilaya 5 jusqu’au 28 janvier 1958 date de sa mort à Tircine, victime avec ses compagnons de dénonciation aux autorités coloniales. Tout ce parcours a été magistralement exposé par le Pr HADJAIL au moyen d’une vidéo remarquablement construite, claire et pédagogique.

Un débat fructueux a suivi ces exposés et plusieurs faits et évènements historiques ont été clarifiés par les deux conférenciers.

L’association tient à remercier M.HADJAIL et M. Daho OULD KABLIA pour leur amicale disponibilité et pour l’apport précieux à l'écriture de l’histoire de notre pays.

Pour visionner la video cliquez sur le lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=2ZpjDH6y27o

Dr Ahmed BOUCHETARA.