Connexion  

   

تعازي  

لقد آلمنا نبأ وفاة الحارس العام الأسبق السيد جازولي عمر  ، جمعية "عليم" تتقدم بتعازيها الخالصة  ،إنا لله وإنا إليه راجعون ، إن لله ماأخذ وله ماأعطى وكل شيء عنده بأجل مسمى ، نرجو الله أن يغفر له ، وأن يرحمه ، وأن يسكنه فسيح جناته .

   

25 mars 2017 - RENCONTRE SUR L'HISTOIRE ET LES VESTIGES DE "TIGIT" - ALA-MILIARIA - BENIANE

Détails

L’une des qualités que l’on reconnaît au peuple algérien est son intransigeance quant à la défense de sa liberté et son indépendance. Toute son histoire est une succession de luttes et de soulèvements contre l’oppression et l’occupation. La région de Mascara n’a pas été en reste. Elle fut le théâtre, depuis l’antiquité, de multiples révoltes et de résistance à l’occupation étrangère. L'épopée de la résistance de la religieuse Rouba en est l'illustration.  
dsc08720dsc08632dsc08721bdsc08731
Ce samedi 25 mars 2017, notre association a eu le plaisir de s’associer à nos amis de l’association « Toumiette » qui fait un travail à féliciter de préservation et de recherche de vestiges sur le territoire de la région de Beniane, pour animer une journée sur l’histoire antique de cette région. La rencontre a eu pour sujet d’étude la période romaine et donatiste et un bilan de l’état des vestiges archéologiques du site de Béniane. Cette initiative est louable à plus d’un titre, car elle a permis de mettre la lumière sur des faits historiques très importants allant du premier au cinquième siècle après J.C, qui restent mal connus jusqu'à nos jours.

Le programme a comporté deux parties : la première a consisté en la tenue de quatre interventions théoriques et la seconde a permis à l’assistance de se rendre à Béniane pour une visite du site archéologique d’Ala-Miliaria sous la « direction » éclairée de M. Miloud Benzaiakh président de l’association « Toumiette ».
La première intervention a été faite par M M.Benzaiakh et a porté sur l’état des sites archéologiques et des vestiges de la commune de Béniane. Preuves iconographiques à l’appui, il a montré la richesse des vestiges, l’état désastreux de conservation et la difficulté de mobiliser les autorités pour un travail de recensement, de récupérations et de mise en valeur des objets trouvés et du site lui-même. Beaucoup  de pièces de grande valeur se trouvent actuellement dans les musées français en particulier au Louvre et qui naturellement devraient plutôt enrichir nos musées, car faisant partie intégrale de notre patrimoine . M.Benzaiakh a exposé une multitude de photos sur les pièces connues pour leur importance dans l’écriture de l’histoire de cette région. Il a souhaité plus d’aide de la part des autorités, de la part des intellectuels ,des chercheurs et des associations pour redonner vie à tout un pan de notre histoire.

La seconde intervention a porté sur le nom amazigh d’Ala-Miliaria par M.Hadjail Belkacem. A l’aide d’une vidéo très didactique, il a exposé les différentes pièces découvertes prouvant de manière catégorique que le vrai nom amazigh qui prévalait avant l’occupation romaine est « Tigit ». Documents à l’appui, il précisa que l’existence d’Ala-Miliaria était antérieure à la période romaine et que la basilique donatiste fût construite sur les restes du camp romain abandonné au IVe siècle.
Le Dr Driss Reffas dans la troisième intervention a mis la lumière sur le combat de libération qu’a mené la religieuse Rouba assassinée le 25 mars 434. Par le hasard des choses, notre rencontre coïncida avec le 1583eme anniversaire de sa mort. Il a montré l’importance de ce lieu de résistance anti romaine et refuge des berbères donatistes persécutés par les autorités chrétiennes catholiques. Il mit l’accent sur l’importance de cette place forte de ce dispositif militaire romain pour sécuriser leur territoire des attaques des tributs du sud.
La quatrième intervention a permis au Dr Mekranta Bakhta archéologue, de passer en revue l’état des recherches sur le site de Beniane et a appelé à plus d’intérêt pour la recherche scientifique et à favoriser les fouilles, car la région recèle une richesse archéologique inestimable à découvrir et à mettre en valeur.

La deuxième partie de la journée a été consacrée à la visite du site d’Ala-Miliaria. Elle a permis de découvrir de visu la réalité de ces vestiges, et de prendre conscience de la richesse de cette région qui n’attend que d’être mise en valeur et cela contribuera sans aucun doute à son développement touristique et économique. En plus du plaisir de la découverte, nous avons pu apprécier la chaleur de l’accueil et l’hospitalité des habitants de la région. L’association les remercie chaleureusement. Une mention particulière est à décerner à M.Miloud Benzaiakh pour sa disponibilité, sa compétence et son amabilité. Nos remerciements vont aussi à Mme la Dr Mekranta, le Pr Hadjail et le Dr reffas. 
Dr A.BOUCHETARA  

Pour consulter la video présentée par le Pr HADJAIL cliquez sur le lien suivant: "Tigit": le nom amazigh de Beniane